ACTUALITES

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Signature de trois accords de financement avec la Banque Mondiale


Monsieur Mamadi Camara, Ministre de l’Economie et des Finances, a procédé avec Madame la Directrice Générale de l'Agence Nationale de l'Inclusion Économique et Sociale (ANIES) et Monsieur le Représentant Résident de la Banque Mondiale, à la signature de trois conventions de financement pour un montant total d’environ 141 millions de dollars, ce jeudi 25 juin 2020.

Ces accords de financement entre la République de Guinée et la Banque mondiale, portent sur :

1. Le Programme régional pour l’autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel pour un montant total de 44,1 millions DTS soit environ 60 millions USD, reparti en un Don de 29,4 millions DTS, soit environ 40 millions USD et d’un Crédit de 14,7 millions DTS soit environ 20 millions USD.

Ce projet vise à mettre en place un programme global d'activités communautaires, notamment :
• Améliorer l'accès, la rétention et la réussite des filles dans l'enseignement secondaire, en particulier celles des zones rurales et des familles les plus vulnérables ;
• Réduire les mariages et grossesses précoces ;
• Promouvoir l'autonomisation socio-économique des femmes et des filles en élargissant leurs capacités économiques.

2. Le Projet de riposte d’urgence et d’Appui au Programme NAFA, pour un montant de 51,3 millions DTS, soit environ 70 millions US ;
Ce projet a pour objectif de reprendre et de renforcer par le biais de l’Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale (ANIES), les bases du système de protection sociale Guinée lancées par le Projet Filets Sociaux Productifs.

3. Le Programme de financement du projet de préparation et de riposte contre la Covid 19 en Guinée, pour un montant total de 8 millions DTS soit environ 10,9 millions US reparti en Don et Crédit pour un montant respectif de 4 millions DTS chacun.
A l’avant-garde du Plan de Riposte à la pandémie de COVID-19 du Gouvernement, l’ANIES, dans le cadre de ce programme NAFA fournira une assistance d’urgence à travers:
• La distribution de kits sanitaires et campagne de sensibilisation ;
• les mesures d’accompagnement auprès des populations affectées et la construction de points d’eau et ;
• les transferts monétaires aux ménages ayant subi des préjudices économiques.

Cette cérémonie s’est tenue dans les locaux du Ministère de l'Economie et des Finances en présence des membres du Gouvernement, des représentants résidents de l'OMS et de l'UNFPA et de plusieurs personnalités.

 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Le Fonds spécial de lutte contre le COVID-19 reçoit un don de deux milliards de Francs Guinéens.


Dans le but de soutenir la riposte nationale contre le coronavirus, La Banque Centrale de la République et la banque Ecobank-Guinée ont apporté leurs contributions à hauteur de deux milliards de francs guinéens (1.000.000.000 GNF par entité) au "Fonds Spécial de riposte au COVID-19 et Stabilisation économique, ce jeudi 25 juin 2020 dans les locaux du Ministère de l'Economie et des Finances.

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Le Fonds spécial de lutte contre le COVID-19 reçoit un don d’un milliard de francs guinéens


MTN Guinée et la Banque Islamique de Guinée (BIG) ont apporté leurs contributions à hauteur d’un milliard de francs guinéens (500.000.000 GNF par entité) au « Fonds Spécial de riposte au COVID-19 et Stabilisation économique » ce vendredi 15 mai 2020 dans les locaux du Ministère de l’Economie et des Finances.

Dans son allocution, Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances a rappelé que MTN et la BIG ont toujours appuyé les efforts de la République de Guinée dans son développement économique et social.

Il a par ailleurs souligné que la contribution de ces partenaires de qualité permettra de soutenir l’effort national de lutte contre cette pandémie qui continue d’endeuiller nos familles.

Pour finir, le MEF s’est dit réconforté de voir plusieurs structures aux côtés du gouvernement pendant cette période de crise avant de remercier les deux entités pour leur geste de solidarité.

Après avoir indiqué que ces dons s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les donateurs ont ajouté qu’ils ne ménageront aucun effort pour appuyer le « plan de riposte économique à la crise sanitaire COVID-19».

 
 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Signature de la Convention d’établissement de la Société agro-industrielle Guinéo-Emirati (SAGE S.A) pour la relance de l’ex SALGUIDIA


Le Ministre de l’Economie et des Finances a procédé, avec le Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie et des PME (MIPME) et la société Alsa Asset Management Limited d’Abu Dhabi à la signature de la Convention d’établissement de la Société agro-industrielle Guinéo-Emirati (SAGE S.A) pour la relance de l’ex SALGUIDIA et le développement socio-économique des zones de production de l’ananas en République de Guinée avec, ce jeudi 18 juin 2020.

Cet accord fixe les conditions sociales, économiques et financières liées à l’aménagement et l’exploitation des terres agricoles de l’ex-SALGUIDIA, pour la production de l’ananas et autres produits maraîchers, le conditionnement, la transformation et l’emballage, en vue de la commercialisation et de l’exportation de produits finis d’origine guinéenne.
Ladite Convention est complétée par un Pacte d’Actionnaires qui définit, en plus des dispositions légales et statutaires applicables, les droits et obligations de chaque partie en sa qualité d’actionnaire.

S’exprimant à cette occasion, le MIPME a rappelé que la signature de la présente convention engage tout le monde dans un programme spécial de relance et de développement de l’ex SALGUIDIA qui est en arrêt d’activité depuis des décennies avant de souligner que c’est l’un des flairons du début d’industrialisation engagée par notre pays.

Pour sa part, Le MEF a indiqué que la nouvelle société agro-industrielle Guinéo-Emiratie « SAGE Sa » dispose d’un capital social de 140 millions de francs guinéens détenu à 80% par le partenaire Emirati et à 20% non diluable par l’Etat Guinéen.

Il a ajouté que la mise en œuvre de cette convention permettra de créer de nombreux emplois directs et indirects et d’importants revenus tirés de l’exploitation agro-industrielle pour le pays en général et pour les populations de la zone, notamment la sous-préfecture de Maferinya dans la préfecture de Forécariah.

Pour terminer, le MEF a remercié, au nom du Président de la République, les partenaires d’Abu Dhabi pour leur engagement dans ce projet qui, pour lui, "aura des conséquences heureuses sur la vie économique et sociale de Forécariah".

A noter que la nouvelle société agro-industrielle Guinéo-Emiratie « SAGE Sa » est placée sous la tutelle technique du Ministère de l’Industrie et des PME et la tutelle financière du Ministère de l’Economie et des Finances. Elle sera administrée par un Conseil d’Administration de cinq (05) membres et une Direction Générale.

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Le C.A du FMI approuve un décaissement d'environ 148 millions de dollars US en faveur de la République de Guinée


Le Conseil d’Administration (C.A) du Fonds Monétaire International (FMI) approuve un décaissement de 107,1 millions de DTS (environ 148 millions de dollars US) en faveur de la République de Guinée au titre de la Facilité de Crédit Rapide (FCR) pour faire face à la pandémie du coronavirus


Au nom de S.E.M. le Président de la République, Professeur Alpha CONDE et de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr. Ibrahima Kassory FOFANA, j’ai le grand honneur et l’agréable plaisir d'annoncer au peuple laborieux de Guinée, que le Conseil d'Administration du Fonds Monétaire International a approuvé, lors de sa réunion tenue le 19 juin 2020 à Washington. DC, un décaissement de 107,1 millions de DTS (environ 148 millions de dollars US) en faveur de la Guinée au titre de la Facilité de crédit rapide (FCR).

Cet accord, ainsi que l'allégement de la dette obtenu, le 13 avril 2020 dans le cadre du Fonds d'allègement et de secours en cas de catastrophe (CCRT), aideront notre pays à répondre aux besoins urgents de balance des paiements et d‘appuis budgétaires résultant de l'impact négatif de la pandémie de COVID-19 et des mesures d'atténuation. Le financement du FMI contribuera également à catalyser le soutien financier d'autres donateurs.

Il est important de noter que ce décaissement au titre de la Facilité de Crédit Rapide (FCR) fournira une partie du financement nécessaire à la mise en œuvre du plan de riposte économique du Gouvernement qui s'articule autour de trois composantes essentielles : la composante sanitaire, la composante sociale et la composante Appui au secteur privé. Le Gouvernement a pris des mesures importantes pour garantir la transparence et la responsabilité dans l'utilisation des ressources mobilisées pour faire face à la crise du COVID-19.

Le Gouvernement est conscient des efforts et des sacrifices consentis par toutes les composantes de la nation dans le cadre de la lutte contre cette pandémie liée au COVID-19. C'est pourquoi, il saisit cette occasion pour féliciter chaleureusement les braves populations guinéennes pour leur contribution à la lutte contre cette pandémie. Il les exhorte au respect scrupuleux des mesures de prévention pour permettre à notre pays de stopper rapidement la pandémie afin de reprendre sa marche vers un développement durable au profit de tous les citoyens.

Fait à Conakry, le 22 juin 2020


Mamadi CAMARA
Ministre de l’Economie et des Finances

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

La Banque Populaire Maroco-Guinéenne contribue au fonds de soutien à la riposte contre le COVID-19


Dans le but de soutenir la riposte nationale contre le covid-19, la Banque Populaire Maroco-Guinéenne (BPMG), filiale du Groupe Banque Centrale Populaire (BCP) du Maroc, a apporté une contribution de cinq-cents millions (500 000 000) de francs guinéens au « Fonds Spécial de riposte au COVID-19 et Stabilisation économique ».

Le chèque a été réceptionné par le Ministre de l’Economie et des Finances, ce jeudi 07 mai 2020, dans les locaux de son département.

Lors de son allocution, le Directeur Général par intérim de la BPMG a indiqué que son institution, en sa qualité d’entreprise citoyenne et de proximité, œuvre aux côtés des pouvoirs publics pour faire face à cette crise sanitaire mondiale.

Plus loin, il ajouté que cette contribution fait partie d’une enveloppe globale consacrée à la lutte contre le Coronavirus, dans les pays de présence du Groupe BCP en zone UEMOA et en République de Guinée.

Pour sa part, M. Mamadi Camara a salué les efforts considérables déployés par le Groupe pour lutter contre cette crise. Il a par ailleurs rappelé qu’en appuyant les Petites et Moyennes Entreprises (PME), ces entreprises contribuent au développement économique et sociale du pays.

Pour conclure, il a souligné l'excellence des relations entre la Guinée et le Maroc.

 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Signature de deux conventions de financement en faveur du secteur de l’éducation entre la Guinée et la France


Monsieur Mamadi Camara, Ministre de l’Economie et des Finances, a procédé avec son Excellence M. l’Ambassadeur de France en Guinée et le Directeur Général de l’Agence Française de Développement (AFD), à la signature de deux conventions de financement entre la République de Guinée et la France, ce mardi 26 mai 2020.

Ces financements de l’AFD d’un montant total de 20 millions d’euros se répartissent en ressources du Contrat de Désendettement et de Développement C2D (12,5 millions d’euros) et en subventions de projets (7,5 millions d’euros).

Ces conventions permettront d’appuyer la mise en œuvre du nouveau Programme décennal pour l’éducation en Guinée (PRODEG), à différents niveaux :
1- L’éducation de base, par un appui à l’amélioration de la qualité et de l’équité d’accès aux apprentissages et de l’environnement scolaire par des constructions de salles de classe) ;
2- L’éducation non formelle, avec la scolarisation des élèves décrocheurs ;
3- Le secondaire, avec l’appui à la diversification des filières au lycée ;
4- L’enseignement technique et professionnel, en lien avec les besoins du marché de l’emploi ; et
5- L’enseignement supérieur, avec un appui aux filières scientifiques.

Cet appui favorisera aussi le renforcement de la déconcentration et de la décentralisation ; l’amélioration des capacités de pilotage stratégique du secteur et l’exécution financière nationale à tous les échelons du système éducatif.

Ces financements seront mis en œuvre à travers un nouvel instrument financier (Budget d’affectation spéciale) à plusieurs Partenaires techniques et financiers, aligné sur la politique nationale du secteur de l’Education.

A côté de l’AFD, l’UNICEF contribuera également à ce fonds commun, ainsi que le Partenariat mondial pour l’éducation, dont l’AFD sera le futur délégataire – permettant ainsi un appui harmonisé des partenaires contributeurs.

Pour accompagner le démarrage et le bon fonctionnement du fonds commun, un dispositif de renforcement de capacités sera mobilisé par Expertise France sur financement additionnel de l’AFD (7,5 millions d'euros).

Lors de son allocution, M. Mamadi Camara a, au nom de son Excellence Monsieur le Président de la République, du Premier Ministre et des membres du gouvernement, remercié les équipes des ministères sectoriels et financiers pour leur disponibilité et leur mobilisation dans la préparation de ce fonds commun.

Le MEF a par ailleurs remercié l’AFD et l’Ambassade de France et s’est dit heureux de tous les efforts consentis par la France dans le cadre du développement socio-économique de notre pays.

Pour terminer, il a indiqué que la mobilisation des ressources en faveur de la Guinée se poursuivra tout au long de la mise en œuvre de ce projet avant de rassurer son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France en Guinée que les ressources mises à disposition seront utilisées correctement.

Cette cérémonie s’est tenue en présence des Ministres de l’enseignement technique, de la formation professionnelle de l’emploi et du travail ; de l’enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique ainsi que de Madame la Secrétaire Générale du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.

 

Search