37 millions d'euros au service des secteurs de l'éducation et de la santé 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

37 millions d'euros au service des secteurs de l'éducation et de la santé 


Monsieur Mamadi Camara, Ministre de l’Economie et des Finances, a procédé avec son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, et le Directeur Général de l’Agence Française de Développement (AFD), à la signature de trois conventions de financement en présence de ses homologues en charge du système éducatif, ce mardi 07 Juillet 2020.

D’un montant total de 37 millions d’euros, ces accords de financement avec l’AFD appuieront les secteurs de l’éducation et de la santé, et portent sur :

1. Le financement de 22% du Programme Décennal pour l’Education en Guinée (PRODEG 2020-2024) pour un montant de près de 34 millions d’euros. Cet appui vient compléter le précédent financement de 27,5 millions octroyé, le 26 mai 2020, par l’AFD pour l’ensemble du secteur de l’éducation.

2. Sous forme d’une subvention d’un million d’euros, le renforcement des capacités de diagnostic de la COVID-19 à Conakry et à l’intérieur du pays (Labé, Kankan et Nzérékoré) en ciblant trois actions :
- L’équipement des laboratoires des hôpitaux de ces régions en plateformes de biologie moléculaire ;
- La fourniture d’équipements de protection individuels aux laborantins de 39 laboratoires publics (répartis au sein des Centres Médicaux Communaux à Conakry, des hôpitaux préfectoraux et des hôpitaux régionaux) ;
- La délivrance dans des délais plus rapides les résultats de diagnostics de la COVID19 à travers la mise à disposition d’imprimantes pour améliorer la traçabilité des échantillons et, de motos pour accélérer le transport des échantillons entre les points de prélèvement et les laboratoires à Conakry.

3. Le lancement des activités de l’Institut Pasteur en Guinée dans sa nouvelle configuration pour un montant de 2,5 millions d’euros. Grâce à ce financement, trois unités de recherche seront créées en virologie, en entomologie et enfin en épidémiologie, permettant ainsi de renforcer les efforts de la Guinée en matière de surveillance sur des maladies telles que la rougeole, les hépatites ou encore les diarrhées infantiles.

Cette cérémonie s'est tenue dans les locaux du Ministère de l'Economie et des Finances en présence du Représentant résident de l’UNICEF, du Directeur de l'Institut Pasteur de Guinée et de plusieurs autres personnalités.

Search