le MEF à la Réunion thématique du Groupe 2 Afrique sur l'expérience des pays bénéficiaires du financement d'urgence du FMI

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Discours de Monsieur le Ministre lors de sa partcipation à la Réunion thématique du Groupe 2 Afrique sur l'expérience des pays bénéficiaires du financement d'urgence du FMI et des initiatives d'allègement de la dette


 

Monsieur le Président du Groupe Afrique II,

Monsieur l’Administrateur du Groupe Afrique II,

Chers collègues,

Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un réel plaisir de participer à cette réunion thématique portant sur le partage de notre expérience de pays bénéficiaire de l’assistance d’urgence du FMI et des initiatives d’allégement de la dette du FMI et du G20.

Mon pays, la République de Guinée, a pour la première fois dans l’histoire de ses relations avec le FMI demandé et bénéficié de la Facilité de Crédit Rapide (FCR) pour un montant de 148 millions de dollars américains.

Permettez-moi de remercier la Directrice Générale du FMI, Madame Kristalina Georgieva et le FMI pour avois mis à la disposition des pays touchés par la pandémie du coronavirus 50 milliards de dollars américains de financement d’urgence à décaissement rapide. Je salue le FMI qui a ainsi montré que les dépenses de santé doivent être engagées quelle que soit l’étroitesse de la marge budgétaire.

Cet appui a catalysé l’implication d’autres bailleurs de fonds comme la Banque mondiale pour 80 millions de dollars et la Banque Africaine de développement pour 34 millions de dollars.

La Guinée a, en outre, bénéficié de l’assistance technique du FMI dans la préparation de sa demande qui fut satisfaite avec rapidité. Nous avons également bénéficié de l’assistance technique du FMI pour la préparation et l’adoption des textes relatifs aux modalités de gestion des ressources et des dépenses liées à la pandémie. A cet égard, je dois signaler que nous avons ouvert un compte spécial dans les livres du Trésor public intitulé « Fonds spécial de riposte au covid-19 et de stabilisation économique ». Le cadre juridique de reddition de ce compte et les mécanismes de transparence et de contrôle ont été ms en place.   

La République de Guinée salue les initiatives d’allègement de la dette du FMI et du G20 face à la Pandémie. Ces initiatives ont permis à notre pays de libérer un espace budgétaire à l’effet d’assurer le financement de son plan de riposte à la pandémie et de soutenir les secteurs économiques vulnérables.

Je saisis l’occasion pour demander au Bureau de l’Administrateur de poursuivre efficacement le soutien apporté aux pays de notre Groupe en appuyant la demande relative à la nécessité de l’accroissement des ressources du FMI par la création de nouveaux DTS.

De cette manière, l’Afrique devrait recevoir 70 à 100 milliards de dollars pour relancer son économie et préserver les emplois.

J’invite aussi le Bureau de l’Administrateur à proposer des mesures de renforcement de l’aide au titre de la FCR aux pays africains en raison des besoins de financement nouveaux liés à la mise en œuvre des plans de vaccination contre le covid-19.

Enfin, je demande au Bureau de notre Groupe de formuler un plaidoyer en faveur de la reconduction des mesures d’allègement de la dette qui, à mon avis, devraient être étendues à d’autres créanciers.

N’oublions pas que la pandémie n’est pas encore éradiquée et qu’elle menace toujours certains fondamentaux de notre civilisation.

Je vous remercie pour votre attention.

Search