Guinée aux réunions de printemps du Fonds Monétaire International (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale (GBM) qui se tiennent du 8 au 14 avril 2019 à Washington D.C., aux USA

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Le ministre des Finances, Monsieur Mamadi Camara conduit une forte délégation de la Guinée aux réunions de printemps du Fonds Monétaire International (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale (GBM) qui se tiennent du 8 au 14 avril 2019 à Washington D.C., aux USA.

La délégation guinéenne, composée de Madame Kanny Diallo ministre du Plan et du Développement économique, de Monsieur Ismaël Dioubaté ministre du Budget, de M. MadyKaba Camara ministre d'état, conseiller à la présidence, de M. Idrissa Thiam ministre conseiller, de M. Lounceny Nabé gouverneur de la Banque centrale et de plusieurs cadres de l’administration guinéenne, a eu une première journée de travail riche.

L’équipe économique participera aux réunions statuaires des deux institutions et rencontrera de hautes personnalités du FMI et du GBM. Cette première journée a été marquée par :

La rencontre de la délégation avec M. Jean Claude Tchatchouang, Administrateur de la Banque mondiale pour la Guinée. Au cours de celle-ci, la ministre du Plan et du Développement économique a abordé les questions relatives aux appuis budgétaires dont il faut relever le niveau, le portefeuille de projets en Guinée dont il faut améliorer le décaissement financier et le projet BIRD Enclave en recherche de financement.

En retour M. Tchatchouang a salué les performances économiques de la Guinée et promis d’œuvrer dans le sens de l’amélioration du score CPIA de la Guinée et de soutenir les initiatives de développement du gouvernement guinéen.

La délégation a également rencontré le bureau de l’Administrateur du Groupe II de l’Afrique au FMI pour évoquer la question du relèvement du plafond de l’endettement non concessionnel dans le cadre du programme économique et financier.

Le ministre Mamadi Camara a notamment souligné la nécessité de développer les infrastructures énergétiques et routières pour maintenir la Guinée sur la trajectoire de croissance robuste.

L’administrateur de la Guinée au FMI, M. Mohamed- Lemine Raghani s’est dit disposé avec tout son staff à développer les argumentaires et options à la disposition des pays en programme avec le FMI.

Lors de la 3ème rencontre avec le département des finances publiques du FMI, les discussions se sont articulées autour des réformes en matière de politique fiscale : impôt sur le revenu, la taxation des PME, la prédictibilité des recettes et le toilettage du code des impôts. Le ministre du Budget M. Ismael Dioubaté a déroulé les réformes entreprises dans l’administration fiscale avec notamment l’adoption du nouveau cadre organique de la direction nationale des impôts désormais alignée sur les recommandations du FMI. Il a indiqué aller vers plus de digitalisation avec l’interconnexion par fibre optique DNI/DGD/APIP, le tout relié à la plateforme de la BCRG. Le NIF permanent qui identifie désormais de façon unique les contribuables limite les paiements en espèce et par chèque en faveur des virements.

Sur la gestion financière publique, le département des finances publiques a reconnu qu’il a eu des progrès récents avec la présentation en conseil des ministres du PREFIP révisé.

Les ministres ont demandé des assistances techniques pour accompagner les réformes et les recommandations issues des évaluations PEFA, PIMA et DEMPA.

Search